System Update Readiness Tool pour Windows

Qui n'a jamais rencontré une erreur lors de l'installation de certains mises à jour Windows ? A ce problème, Microsoft a sorti il y a peu un outil qui peut s'avérer utile pour beaucoup : System Update Readiness Tool (en français : "l'outil d'analyse de l'installation conforme des mises à jour du système"). C'est cette application qui va faire l'objet du présent tutoriel.

Article lu   fois.

L'auteur

Site personnel

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

I. Présentation

La plupart du temps, le anglicismes sont, au moins pour moi, plus appréciables que les traductions. C'est pour cette raison que je vais, tout au long de cet article, garder la forme anglaise du produit dont il sera question ici, à savoir System Update Readiness Tool.

Cette précision faite, entrons dans le vif du sujet. A quoi sert ce System Update Readiness Tool ? La réponse est simple : corriger d'éventuels conflits qui peuvent être rencontrés à l'occasion de diverses installations. Ces conflits entrainant une ou des erreurs à l'installation de mises à jour Windows, il est donc primordial de s'assurer que ces correctifs puissent être installés.

N'attendez pas que cette application résolve tous les problèmes que vous rencontrez lors de la mise à jour de votre système, ce n'est pas le but. Mais, et nous le verrons plus loin, elle permet, en l'état acuel, de palier à seize types différents de problèmes. Ce qui n'est pas rien !

II. Avant d'aller plus loin

Autant vous en informer tout de suite, cet utilitaire ne concerne que les versions Vista, 7 et 2008 Server. Windows XP n'étant pas concerné, on appréciera tout de même la possibilité offerte de trouver la version adéquate de System Update Readiness Tool pour les architectures x86 et x64 (les versions 64 bits devenant de plus en plus courante, c'est un moindre mal).

Autre précision, pour télécharger l'exécutable correspondant à votre version et votre architecture, une validation WGA sera nécessaire. Pour cette raison, privilégiez Internet Explorer afin de réaliser le plus simplement possible votre téléchargement (grâce aux contrôles ActiveX).

III. Que fait System Update Readiness Tool ?

Pour reprendre le billet correspondant à la page Microsoft associée, System Update Readiness Tool réalise parcourt les clefs registre ci-dessous et les corrige au besoin :

  • HKEY_LOCAL_MACHINE\Components ;
  • HKEY_LOCAL_MACHINE\Schema ;
  • HKEY_LOCAL_MACHINE\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Component Based Servicing.

Non content de vérifier ces clefs, l'utilitaire va également vérifier les données présentes dans les répertoires suivants :

  • %SYSTEMROOT%\Servicing\Packages ;
  • %SYSTEMROOT%\WinSxS\Manifests.

IV. Quelles erreurs System Update Readiness Tool peut-il résoudre ?

Je vous en parlais en introduction, le présent utilitaire permet de résoudre seize types d'erreurs différents. Voici un récapitulatif des erreurs que peut résoudre l'utilitaire System Update Readiness Tool :

Image non disponible

Voyons maintenant comment l'installer.

V. Téléchargement et installation du System Update Readiness Tool

Pour le télécharger rien de plus simple : rendez-vous à cette adresse : http://support.microsoft.com/kb/947821. Choisissez ensuite le package qui correspond à la fois à votre système d'exploitation et à son architecture (si vous n'êtes pas sûr de votre configuration, saisissez "systeminfo" dans une invite de commande DOS et consultez les ligne "Nom du système d'exploitation" pour le système d'exploitation et "Type du système" pour l'architecture). Cliquez ensuite sur "Télécharger le package de mise à jour maintenant." pour aller sur la page suivante.

Dans mon cas il s'agit d'un Windows 7 pour système 32 bits (x86). Comme dit plus haut, j'ai préféré utiliser Internet Explorer et passer par un contrôle ActiveX afin de ne pas avoir à télécharger un éxecutable supplémentaire. Libre à vous d'utiliser un navigateur alternatif.

Le package sélectionné, il vous faut faire vérifier votre version de Windows :

Image non disponible

Cliquez sur le bouton "Continuer". Un ruban devrait alors s'afficher si vous utilisez Internet Explorer :

Image non disponible

Faites un clic droit sur ce ruban puis cliquez sur "Installer ce module complémentaire pour tous les utilisateurs de cet ordinateur...". L'UAC devrait alors vous inviter à clique sur "Oui" pour autoriser le contrôle ActiveX à apporter des modifications à votre ordinateur.

La validation correctement réalisée, le bouton "Continuer" dans l'encadré jaune devrait avoir laissé sa place à un bouton "Télécharger" dans un encadré bleu :

Image non disponible

Vous vous en doutez, il faut maintenant télécharger l'exécutable. Cliquez dès lors sur "Télécharger". Dans mon cas (Windows 7, architecture 32 bits), la taille du fichier (Windows6.1-KB947821-v7-x86.msu) est d'environ 32 Mo.

Le téléchargement terminé, double-cliquez sur le package. A la question "Voulez-vous installer la mise à jour logicielle Windows suivante ? Correctif pour Windows (KB947821)" vous répondrez bien sûr par "Oui"

L'installation terminée, consultez Windows Update et, si vous rencontriez l'une des erreurs données plus haut dans le tableau récapitulatif, vous devriez désormais pouvoir installer la ou les mises à jour qui posai(en)t problème.

VI. Conclusion

Bien que cet article ne comprenne rien de technique, il est l'occasion pour moi de faire découvrir certains outil mis à disposition par Microsoft pour palier aux erreurs fréquentes rencontrées lors de l'installation de mises à jour via Windows Update. En effet, si cet utilitaire vous a au moins dépanné une fois, c'est toujours ça de pris.

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2010 POINSOT Benjamin. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.